Pour bien préparer son accouchement : On ne le dit pas assez, la datte est un merveilleux fruit!

Comme le dit Mme Labriski « Vive la datte », mais pas seulement pour remplacer le sucre blanc dans vos recettes, mais également le long de la grossesse.

Ses bienfaits :

  • Riche en vitamine B2, B3, B5, B6 (stimule le cerveau) et en vitamine C
  • Bonne source en Fer, excellent pour l’anémie chez la femme enceinte.
  • Riche en fibres : Aide le transit intestinale. Excellent en cas de constipation.
  • Excellent pour les hémorroïdes
  • Un antidouleur naturel : Teneur haute en magnésium, anti-inflammatoires.

Mais surtout elles contiennent de l’Ocytocine (substance qui joue un rôle primordial lors de l’accouchement!). C'est une hormone naturelle qui vient stimuler les contractions de l’utérus pendant l’accouchement.

Accouchement plus rapide et avec plus de douceur.

Mes chères futures mamans de ce petit être qui pointe son petit nez, profitez de toute la magie de ce fruit !

Recommandations : Mangez-en progressivement dès le début de votre grossesse. Cela vous donnera énormément d’énergie.

Le dernier mois, mangez au moins 5 dattes par jour pour augmenter la dilatation du col .

Apportez-en avec vous le jour « J » pour donner toute l’énergie et vitalité à votre corps affaibli par les différentes phases de l’accouchement .

Pour clore avec les bienfaits de la datte, c’est excellent pour l’allaitement ;) Elle va stimuler les hormones impliquées dans la synthèse du lait et en augmenter le volume. Bébé en sera très heureux et facile à digérer aussi.

Après la naissance : Repos et alimentation sont des piliers de base en médecine ayurvédique pour cette période postnatale.

Selon l’Ayurvéda, on dit que les 40 jours après la naissance représentent les 40 prochaines années.

Le massage Abyanga en Ayurvéda apporte un bienfait inestimable à la maman.  Permet de stimuler le processus de nettoyage naturel du corps ; de tonifier les tissus ; de renforcer le système nerveux ; d’aider à libérer les neuro transmetteurs et autres hormones du plaisir.

Après 28 jours (soit un cycle de pleine lune), la maman peut commencer à masser son bébé.

En attendant, je vous souhaite beaucoup d’amour, beaucoup de douceur.

Emmanuelle Baillot, Massothérapeute, réflexologue chez Douceurs & petits poids


Article précédent