Livraison gratuite à partir de 75$

À toi sa maman!

Rédigé par Maman Blogueuse

Bonjour, je m’appelle Martine. 

Eh non! je ne suis pas une maman, mais je suis une belle-maman.
Je trouve qu’on ne parle pas beaucoup du rôle des belles-mères. Un rôle qui est pourtant parfois bien ingrat. Et souvent l’image qu’on a en tête est celle de la méchante belle-mère ou celle qui veut voler le rôle de la maman.
Eh bien on est en 2022, il faut voir la réalité d’aujourd’hui. Il y a beaucoup de familles recomposées. 

A toi sa maman!

Je comprends que tu ne veuille pas te faire voler ta place et que cela puisse être insécurisant qu’elle m’aime.

  • Tu crains peut-être pour elle?
  • Tu te demandes peut-être : "et si elle ne l’aimait pas?" ou "et si elle ne la traitait pas bien?"

En tant que maman, c’est légitime et normal.
Mais donne-moi une chance. 

Parce que ta fille, je la traite et je l’aime tout autant que si c'était ma propre fille.

  • Quand elle est triste, je l’écoute en tenant sa petite main et je la conseille du mieux que je peux. Peut-être pas comme toi tu le ferais mais je le fais avec amour. 
  • Quand elle a peur, j’essaie de lui montrer que la peur n’apporte rien de bon. Qu’elle est bonne, qu’elle est capable et que ce n’est pas grave de se tromper. Qu’elle doit avoir confiance en ce petit être merveilleux qu’elle est. 
  • Je prends du temps avec elle pour lire, dessiner, jouer, danser et rire. 
  • Tous les soirs, je fais ses devoirs avec elle parce que papa travaille tard.
  • Quand elle ne comprend pas, je prends le temps de trouver une façon de lui expliquer pour qu’elle ait plus de facilité. Ah les mathématiques! As-tu remarqué comme elle a cela en horreur et combien cela l’angoisse. Ça finit souvent en larmes, mais on gère. 
  • Je lui coupe les ongles, lui brosse les cheveux. Je prends bien soin d’elle.
  • Tous les soirs, je lui donne sa douche ou prépare son bain. 
  • Tous les soirs, je vais la coucher avec papa et on reste collé contre elle pendant un moment.
  • Je la gâte, je lui achète des surprises et je cuisine souvent ses plats préférés.
  • Tous les soirs, avant de me coucher, je retourne dans sa chambre pour voir si elle est toujours bien couverte. Je m’assure qu’elle respire encore et je lui donne son dernier bisou de la journée. 
  • Je lui parle toujours en bien de sa maman.
  • Je lui dis souvent dans une journée que je l’aime.

    Lorsqu’elle est avec nous, elle est notre priorité.

     

      Je ne suis pas parfaite, loin de là. Mais je fais de mon mieux avec ton enfant.
      Ne t’inquiète pas, je ne veux pas prendre ta place. Je veux simplement son bonheur, tout comme toi. Si j’avais un enfant, je serais contente que sa belle-mère la traite ainsi. Parce que la mienne ne m’a jamais acceptée et j’en ai perdu mon papa!

       

       

      Martine Belleau

      Martine Belleau

      Maman d'un bébé ange et fière belle-maman d'une cocotte de 8 ans. Que j'aime comme ma propre fille.