Livraison gratuite avec tout achat de 75$ et +
Livraison gratuite avec tout achat de 75$ et +
Panier 0

L’importance de toutes les étapes du développement

Étapes du développement

Comme vous le savez, le développement moteur n’est pas exactement pareil d’un enfant à l’autre, et c’est tout à fait normal. Mais l’ordre est habituellement le même et il y a une raison à cela!

Le bébé qui passe le plus clair de son temps sur le dos va pouvoir développer la mobilité de son cou en regardant autour de lui et sa force en gardant le menton rentré pour regarder devant lui. Ces nouveaux muscles seront mis à l’épreuve lorsque vous le placerez sur le ventre, où il pourra aussi développer les muscles derrière son cou et dans son dos pour bien relever la tête. Tout ça permet d’avoir un meilleur contrôle de son cou vers l’âge de 4 mois.

Le même cheminement se fait pour ses abdominaux. Ils se développent tranquillement à travers le jeu : il amène ses pieds à sa bouche vers 4 mois, pour ensuite pouvoir rouler du dos au ventre et vice-versa vers 6 mois et fait des torsions sur lui-même en position assise par la suite. Toutes ces activités travaillent les abdominaux et permettent donc de passer à la prochaine étape. Les abdominaux ont une grosse importance dans le développement futur et les déplacements.

Certains enfants vont sauter des étapes. Quelques-uns vont passer de ramper à marcher directement sans passer par la marche à quatre pattes. Si votre enfant a les capacités et la force pour le faire, il n’y a pas de problème, il pourra continuer les étapes sans anicroche. Dans d’autres cas, c’est un manque de force qui limite le déplacement à quatre pattes, ce qui entrainera donc une difficulté pour la suite car la faiblesse sera plus marquée. Alors, n’hésitez pas à encourager votre enfant à travers toutes les étapes du développement, ou même à consulter un physiothérapeute en pédiatrie en cas de doute. Il est le spécialiste du développement moteur global et pourra vous guider dans les activités à encourager pour revenir sur le droit chemin!

Caroline Labelle, physiothérapeute en pédiatrie


Article précédent Article suivant