Livraison gratuite avec tout achat de 75$ et +
Livraison gratuite avec tout achat de 75$ et +
Panier 0

Est-ce que la plagiocéphalie peut limiter le développement de mon enfant?

Plagiocéphalie chez le bébé

Vous connaissez probablement le syndrome de la tête plate ou la plagiocéphalie. C’est un aplatissement de la partie arrière du crâne, soit d’un côté ou de l’autre, qui peut être présent dès la naissance ou qui peut apparaître dans les premières semaines de vie. Cette déformation est souvent due à un positionnement de la tête toujours tournée du même côté, alors soyez alerte et essayez de remarquer si votre coco a toujours la même position de tête. Une façon simple de le faire est de regarder votre historique de photos et d’en comparer la position. Vous pouvez aussi regarder la tête de votre enfant de haut et remarquer si une partie semble plus plane d’un côté.

L’important à savoir à propos de la plagiocéphalie, c’est que ce n’est pas dangereux pour le développement du cerveau. La boite crânienne change de forme, mais ne diminue pas en superficie, sauf dans les cas extrêmes qui sont pris en charge dès la naissance par les différents spécialistes en milieu hospitalier. Alors ne vous inquiétez pas, les capacités intellectuelles de votre enfant ne seront pas affectées par cette déformation.

L’implication première est donc surtout esthétique. Une plagiocéphalie sera souvent associée à un torticolis. Ce torticolis peut affecter le développement physique de votre enfant, dont la force de son cou et la position de sa tête décentrée, mais n’aura pas d’impacts négatifs sur ses fonctions cognitives non plus.

Et ne vous inquiétez pas, il y a plusieurs approches pour diminuer une plagiocéphalie. Les recherches prouvent que la meilleure approche est le contre-positionnement, et il pourra vous être enseigné par un professionnel de la santé qui a une clientèle pédiatrique. Il existe aussi plusieurs techniques manuelles qui seront utilisées en ajout pour accélérer le processus de réadaptation. L’important est de débuter le plus tôt possible, car moins la plagiocéphalie est sévère, plus elle pourra être diminuée jusqu’à disparaitre en ne laissant aucune séquelle.

Alors n’hésitez pas à consulter un physiothérapeute en pédiatrie qui pourra vous donner des conseils ainsi que vous guider et vous éduquer à travers ce processus!

Caroline Labelle, physiothérapeute en pédiatrie


Article précédent Article suivant